Bonjour ! Il est l'heure de notre premier bilan de ce mois d'octobre pour vous partager un peu les créations de notre collectif pour notre #Suprantober 🍂 !
Le thème de la semaine était péchés, nous allons ce qui a été créé chaque jour, pour chacun des thèmes quotidiens, ainsi que ceux qui ont créé pour le thème global de la semaine. Prêt ? C’est parti !

Jour 1 : Colère

Tout d’abord, on retrouve un texte écrit par notre présidente, Camille Ksaz :

Elle sentait son sang bouillonner constamment. Une véritable bombe à retardement prête à éclater sur la première personne qui aurait le malheur de s’approcher. Mais le Gouffre le savait. Tous les matins, leur Reine était à éviter. Il le savait si bien que tous les couloirs de ses appartements à la salle de réunion étaient déserts.

Les gardes positionnés sur le chemin étaient aussi immobiles que les pierres derrière eux. Personne n’oserait défier la pression que sa présence provoquait. Plus qu’un couloir et tout le monde pourrait se détendre. Mais c’était sans compter sur la seule personne se permettant d’arriver en retard aux réunions.

Ritsu apparut en sifflotant en face de la Reine, sans même la saluer. Les gardes qui l’avaient laissé passer suaient à grosses gouttes. Ils priaient pour devenir des statues et ne pas subir indirectement la rage qui allait déferler sur la petite silhouette sautillante.

Nous avons ensuite un dessin de la part de Kerizu que je vous laisse admirer :


Puis, nous avons la participation de Virgule, reprenant un célèbre personnage de Dragon Ball, Lunch :


Et enfin, voici la participation de Yukina雪名 sur le thème :


Jour 2 : Avarice

Pour le second jour, nous avons le thème d’avarice ! Commençons avec un dessin de Yukina雪名 :


Ensuite, nous avons une illustration de Kerizu :


Ensuite, Camille nous fait part de ce petit texte, toujours sur le même thème :

— Sauf votre respect, votre Majesté, il suffirait de lui donner ce qu’il demande.
– Je ne donnerai jamais mon Artefact à un charlatan comme lui. Qu’il menace de propager des maladies, d’engloutir la ville ou d’ensorceler le peuple. J’attends de voir.

Et il vit.

Il vit des maux inconnus décimer la moitié de sa population. Il vit des raz de marée raser les ports emplis de marchandises venues du monde entier. Il vit son peuple à moitié endormi et insensible grimper les remparts qui ne le protégeraient bientôt plus de rien. Alors son conseiller revint le voir avec calme et lui répéta :

– Sous votre respect, votre Majesté, il suffirait de lui donner ce qu’il demande.

Le roi claquant des dents tint avec toutes ses forces le livre. C’était son livre à lui et il préférait mourir d’une maladie, être englouti par les flots ou être privé de sa volonté par la magie que de le céder.

Jour 3 : Envie

Commençons la journée sur l’envie avec un dessin de Kerizu :


Maintenant, continuons avec un texte de Camille :

Elvire avait combattu bien des fous depuis qu’elle était devenue capitaine de la Fratrie des Alcooliques au côté de son mari. Jamais elle n’avait choisi de commencer une bataille, et encore moins une guerre, contre ces pauvres êtres bien trop obsédés par le statut et l’argent.

Mais aujourd’hui, elle avait rencontré ce qu’elle pouvait appeler sans pitié un ennemi. Un homme répugnant qui voulait les détruire pour l’avoir, elle. Rien que d’y penser elle se sentait sale. Il la voyait non pas comme un être à part entière mais comme un objet de convoitise.

Ce serait mentir que de dire que c’était la première fois qu’elle affrontait une injustice de la sorte. Cependant, cette fois cet homme n’était pas comme les autres. Non, il était sûr d’avoir raison. Et ça, elle ne pouvait pas l’accepter. Elle lui apprendrait pourquoi dans ce Monde tout le monde considérait chaque femme comme l’égal de l’homme. Par la parole ou par le sang.

Et enfin, pour clore la journée, voici l’illustration de Yukina雪名 :


Jour 4 : Orgueil

Pour aujourd’hui, nous avons trois participations, commençons avec celle de Camille :

La bibliothèque était enfermée dans un silence éternel. Personne pour parcourir les longs couloirs poussiéreux. Personne pour poser son doigt sale sur les anciennes reliures. Personne pour tenter de déchiffrer des textes bien trop compliqués.

L’endroit était un sanctuaire de savoir enfoui dans les profondeurs du labyrinthe d’un Gouffre. Personne d’assez intelligent n’oserait approcher de trop près l’énorme porte aux mystérieuses écritures. Enfin, fallait-il déjà survivre aux prédateurs et autres pièges sur le chemin. La bibliothèque serait seule avec sa connaissance inatteignable à jamais.

Mais l’orgueil de ses créateurs les trompait. Deux petites silhouettes finirent par entrer. Celle aux cheveux flamboyants parcourut bien des fois les couloirs pour attraper des dizaines de livres et les dévorait avec voracité.

Et maintenant, elle pensait que personne d’autre ne pourrait atteindre et encore moins comprendre cette bibliothèque comme elle. Et à nouveau, l’orgueil la trompait.

Nous avons ensuite une illustration de Yukina雪名 :


Enfin, nous avons une participation de Kerizu :


Jour 5 : Gourmandise

À nouveau, nous avons deux participations pour ce jour-là, commençons avec Kerizu :


Et on enchaîne le pas avec un texte de Camille :

Elle avait grandi dans la noirceur du Gouffre. Là-bas, la morale n’existait pas. La survie était la seule règle à respecter. La plupart choisissaient de tomber sous le jouc d’une Reine pour se protéger. Après, ils restaient fidèles à cette dernière sans même penser à la trahir. Ainsi, le bien et le mal étaient remplacés par la loyauté.
Mais pas Ritsu. Pour elle, la loyauté n’était que l’un des nombreux mots compliqués qui lui échappaient. Et elle s’en fichait. Son guide était son instinct. Et son instinct concordait bien souvent à ses envies. Et aujourd’hui, l’envie de manger à ne plus pouvoir marcher était la priorité.

Il était l’heure de s’incruster partout où son nez sentait des odeurs alléchantes.

Jour 6 : Paresse

Commençons la journée avec un texte de la part de Camille :

– Lumia, bouge-toi !
— Bientôt…

Kaliban était à côté du lit de Lumia. Il n’osait pas s’approcher plus. La dernière fois, le pied de son amie dans ses parties intimes lui avait servi de leçon. Il hésitait à ouvrir les volets mais se rappela des représailles qui l’attendaient tout au long de la journée s’il le faisait. Il ne lui restait qu’une seule solution.

Quelques minutes plus tard, le nez de Lumia frémit. Elle ouvrit un oeil pour tenter de deviner l’odeur alléchante qui naissait dans la pièce voisine. Son esprit embrumé l’en empêchait.

Un choix s’offrait : se lever et braver le froid ambiant mais se remplir l’estomac ou attendre et prier pour que Kal lui laisse une part. La deuxième option était désavantageuse : elle risquait d’être obligé de se faire à manger ou de manger froid…

Lumia s’étira en râlant, remit approximativement sa frange et se glissa hors du lit. Le parquet froid la fit tiquer. Elle détestait l’hiver, encore plus si elle devait sortir de sa couette. Alors qu’elle était à peine debout, la silhouette de Kal cacha la lumière. Une assiette à la main, il lui sourit en la félicitant de s’être lever seule. Elle soupira. Une minute de plus et elle aurait pu manger sans avoir à braver le froid. Elle prit son assiette en le remerciant avant de dire :
– Vu le froid ambiant, cet après-midi je fais une sieste.
– Tant que tu t’occupes avant du rapport de la dernière mission, j’accepte.
– Tu es bien brave aujourd’hui, mon petit Kal.

Nous avons ensuite une illustration très cute de Kerizu sur la paresse :


Jour 7 : Luxure

Et nous voici déjà au dernier jour de la semaine ! Aujourd’hui, nous avons un texte de Camille :

— Je n’ai pas honte. Ni de moi, ni de ma sexualité. J’ai appris que peu importe à quel point une case est confortable, elle n’est qu’une cage dans laquelle les autres s’enferment. Je n’obéirai jamais à la normalité. Je rejette ce qui ne me correspond pas. Je ne suis pas fidèle, aimante, douce, sage. Je suis sensuelle, sexuelle, passionnée, extrême. Alors regardez, parlez, jugez, insultez, vous ne verrez sur mon visage que de la fierté.

Et voilà, c’est fini pour cette semaine qui aura bien été productive ! On se retrouve la semaine prochaine qui aura pour thème général surnaturel, avec comme thèmes quotidiens, dans l’ordre : magie, métamorphose, divin, créature, vaudou, démon et esprit. Bonne chance à tous !