Hello tout le monde ! On se retrouve pour pouvoir admirer les participations des supraniens pour la deuxième semaine du Suprantober ! Le thème de la semaine était « surnaturel », découvrons tout de suite ce que les gens ont fait avec les thèmes quotidiens !

Avant de commencer les thèmes journaliers, nous avons un texte de P’undrak sur le lore de son univers avec le thème de la semaine, surnaturel :

Cachez vos enfants, cachez vos vieillards, cachez vos chiens, cachez votre bétail. Éteignez les lumières, fermez les portes, ne dormez pas, restez éveillés, alertes, mais surtout, restez discrets. Tapis dans les ténèbres nocturnes qu’aucune lune ne domine, dans la forêt couverte de neige, entouré de ses cerfs, le Roi du Grand Nord guette sa proie. Ne laissez pas le Perakall vous voir, ne le laissez pas repérer ce qui est vôtre, autrement ce sera votre dernier regret. Et si par malheur vous veniez à voir cette créature putride, ce corps de cerf avec son torse humain, vidé se ses boyaux, sur lequel trône un crâne orné de bois ensanglantés, n’essayez pas de fuir, il est trop tard. Priez, priez pour que, lorsqu’il dévorera votre corps, il ne dévore pas votre âme aussi.

Jour 8 : Magie

Pour le premier jour, nous avons le thème « magie » pour lequel Kerizu a dessiné cette adorable magical girl :

Ensuite, place à la participation de Camille Ksaz, avec un texte sur le fonctionnement de la magie dans son univers :

Les Capacités sont apparues il y a des milliers d’années mais, depuis, leur fonctionnement n’a pas changé. Seul un traumatisme physique ou mental peut déclencher son éveil. Nous parlons ici bien d’éveil et non d’apparition car il est possible de sonder la magie d’un enfant dès sa naissance. Ainsi, notre Capacité semble prédestinée.

Ironique n’est-ce pas ? Peu importe combien vous pouvez être pacifique, votre pouvoir peut se révéler quand même destructeur ; et inversement. Rien ne peut changer cette roue du destin. Pour certains, elle représente une bénédiction, ou une malédiction, des Dieux. Pour d’autres, c’est juste un hasard de génétique. Enfin, pour ce qu’ils comprennent de la génétique…

Quoi qu’il en soit, le hasard alors prend un tout autre sens quand des millions de vies peuvent être effacées ou préservées grâce à lui.

Jour 9 : Métamorphose

Pour le deuxième jour, commençons avec un nouveau texte de Camille sur un de ses OC, Ritsu :

Sa queue féline se balançait au rythme de ses pas. Ses oreilles dressées sur sa tête captaient des bruits que celles humaines ne pouvaient même pas imaginer. Son odorat s’était aussi affûté depuis quelque temps.

Mais tout ça n’était rien à côté de ses réflexes, son endurance et sa souplesse. Parmi les autres assassins, elle avait toujours eu une avance sur ses trois points mais depuis sa transformation, ses anciennes capacités lui semblaient ridicules. Personne ne pouvait l’attraper si elle ne le décidait pas, et elle en profitait pleinement.

Elle ne comprenait pas pourquoi tout le monde avait peur de cette Capacité. Bon d’accord, elle pouvait se métamorphoser sous le coup de l’émotion et manger des gens, mais elle était super rapide !

Nous avons ensuite un autre dessin de Kerizu inspiré de l’anime BNA :


Jour 10 : Divin

Pour ce dixième thème, Kerizu s’inspire à nouveau d’une œuvre japonaise, ici One Piece.

Et Camille nous écrit à nouveau un texte, cette fois-ci nous révélant un peu de la mythologie de son univers :

— Azazelle, tu ne peux pas faire ça.

Les yeux noirs d’Azazelle se posèrent sur son ami avec amusement. Elle entendait à longueur de journée cette phrase qui suivait souvent de :

— Tu es une Déesse quand même…

Un rire s’échappa de sa bouche en entendant son compagnon dire ça. Après s’être calmée, elle lui répondit :

— Même si tu es un Dieu mineur, tu restes aussi un Dieu, Helldrick. Ça ne t’empêche pas de me suivre dans mes conneries.
— Tu sais très bien qu’on m’a assigné la tâche de te surveiller. Parce que je te rappelle que le Conseil des Anciens t’a interdit d’aller sur terre.. chuchota le Dieu minuscule, en s'approchant de l’immense silhouette d’Azazelle pour qu’elle puisse l’entendre
— Et pourtant nous voilà, les deux pieds sur terre et aucune punition ne tombe, répondit-elle sur le même ton.
— Oui mais…
— Hell, s’il te plaît… Tu sais très bien qu’ils n’oseront jamais s’opposer à moi.

Sur ses mots, elle détacha sa tresse pour laisser le vent jouer avec ses longs cheveux blonds. Elle ferma les yeux et se laissa tomber dans l’herbe fraîche. Helldrick resta debout quelques minutes avant de s'asseoir à côté d’elle en râlant. Même s’il s’inquiétait, il savait que personne ne lui reprocherait de ne pas pouvoir retenir la Déesse la plus têtue et la plus puissante qui existe.

Jour 11 : Créature

Commençons cette onzième journée avec un texte de Camille, écrivant le discours d’un de ses personnage de son univers :

— Aujourd’hui, vous devenez plus qu’un nom. Aujourd’hui, vous renaissez. Vous vous libérez du désespoir qui vous accompagne depuis que vous vous êtes aventurées dans les tréfonds d’Alpha. Vous devenez mes précieuses Roses. Alors apprenez à danser avec la mort car elle seule saura vous offrir la force que vous désirez.

Passons maintenant à un Pokémon, dessiné par Kerizu :


Jour 12 : Vaudou

Pour cette journée, Kerizu s’est inspirée de l’œuvre japonaise Hunter x Hunter :

Maintenant, passons à un texte de Camille :

La poupée dansait au milieu du salon devant les yeux hallucinés des adolescents. Ils avaient voulu jouer avec des forces qui les dépassaient de loin, utiliser une de ces poupées vaudoues pour se venger d’une petite moquerie sans importance. Maintenant, cela faisait quinze minutes que la silhouette de chiffon dansait frénétiquement. Peut-être auraient ils dû suivre un manuel au lieu de faire tout « à l’instinct ».

Ils étaient fascinés, bien trop absorbés pour se demander ce qu’ils arriveraient quand elle arrêterait de bouger. Ce fut leur dernière erreur.

Jour 13 : Démon

Pour ce treizième jour, retrouvons Camille avec un extrait de son recueil de nouvelles "Les Ombres du Passé" :

Pour bien comprendre qui ils sont, plongez-vous dans votre peur la plus profonde, celle qui semble étouffer votre cœur et mettre la panique dans votre esprit. Celle qui vous réveille la nuit ou qui vous empêche de vous laisser porter par les bras de Morphée. Revivez ces moments où votre respiration devient courte, votre corps lourd et vos pensées ne peuvent plus se séparer de cette idée qui vous torture.

Vous y êtes ? Eh bien cette sensation est celle qui décrit le mieux la progéniture de la Faucheuse. Ici, nous n’avons pas affaire à un conte comme un autre. Non, ici il s’agit d’hommes et de femmes qui dédient leur vie à devenir un Cauchemar, une vision de l’horreur qui leur est propre. Chacun ne laisse sur leur passage que les plus profonds traumatismes. Ce n’est plus une question de bien ou de mal, de gentil et de méchant. Ils sont justes ce qu’ils ont toujours rêvé d’être. Ils ne le font pas pour le plaisir, enfin la plupart, mais pour combler ce besoin que nous avons tous d’être nous-mêmes.

Sur ce même thème nous avons un dessin de Kerizu représentant le personnage principal du livre "Les Mémoires de Lios" écrit par Camille Ksaz :


Jour 14 : Esprit

Et enfin, pour cette dernière journée, Camille écrit sur sa version de la légende Arthurienne :

De loin, Merlin n’était qu’une ombre comme les autres. Il suivait parfaitement Morgane, se camouflant dans l’obscurité que son corps procurait. Mais il arrivait que l’espace d'un instant, la luminosité change soudainement. Alors, pendant une courte seconde, on pouvait apercevoir une forme animale se dessiner avant de disparaître de nouveau. Presque immédiatement, le souvenir de celui qui avait croisé sa forme devenait diffus avant de disparaître. Après tout, Merlin était une Fae et personne ne peut voir ces esprits s’ils ne le désirent pas.

Et c’est tout pour cette semaine ! J’espère que vous avez apprécié ! On a encore un peu plus de deux semaines pour ce Suprantober, si jamais vous participez n’hésitez pas à partager vos créations sur vos réseaux sociaux avec l’hashtag #Suprantober, ou bien à nous les envoyer directement ! Pour rappel, le thème de la semaine qui arrive sera apocalypse, avec pour thèmes quotidiens (dans l’ordre) vision, guerre, catastrophe, destruction, malédiction, cavalier et victoire. À très bientôt !