Bonsoir !
Nous voilà à la dernière semaine complète de ce mois d'octobre et donc de notre #suprantober ! Nous sommes heureux de vous présenter les créations de nos membres 🔥
Le thème de la semaine était « Halloween » 🎃


Jour 22 : Jack'O Lantern

Pour le premier jour, nous avons le thème « vision » pour lequel Kerizu a dessiné l'OC (Original Character) appartenant à l'artiste Nihibus, Emelys :‌‌

Ensuite, place à la participation de Camille Ksaz tout en humour :

Le temps était à l’évaluation. Leur Reine avait demandé à chacune des Roses de voler de la nourriture pour prouver leur valeur. Bien sûr, Mayu n’avait pas fait comme les autres et avaient préféré chercher le plus précieux au lieu du plus lourd. Elle était revenue avec un sac entier de tomates aussi rouges que mûres.
Tout le monde était revenu, les mains plus ou moins pleines et le visage plus ou moins emprunt de fierté. Sauf Ritsu, en retard comme à son habitude. Plus personne ne s’en inquiétait vraiment ! Etrangement, la simple d’esprit s’en tirait toujours d’une manière ou d’une autre.

Cette fois, elle arriva une heure en retard. Enfin, l’on vit vagument le bout de ses pieds vu qu’elle était cachée par une énorme citrouille faisant sa taille. Elle n’était pas très grande mais ça restait un exploit. Enfin, ça aurait pu l’être si cet aliment n’était pas le pllus détesté de la Reine.

Jour 23 : Paganisme

Pour le deuxième jour, commençons avec un nouveau texte de Camille sur une déesse de son univers :

Toutes les femmes se réunissaient, un bocal de lucioles dans les mains de chacune. Quand elles étaient toutes sur la place, elle avançait une par une vers le plus grand champ du village. Elles se positionnaient sur le cercle traçaient au milieu du blé, et chantaient en harmonie en laissant s’échapper les insectes.

Les paroles, aujourd’hui oubliées, avaient pour but de rendre hommage à Azazelle, Déesse des Armes. Elles chantaient la tête vers le ciel pour l’atteindre sans savoir que son foyer ne se trouvait pas au milieu des nuages. Et même si elles avaient su où il était, il n’aurait servi à rien de se tourner vers une maison vide. Non, Azazelle n’était pas une Déesse à se contenter de regarder de loin. Chaque année, elle profitait de cette occasion pour prendre possession du corps d’une des lucioles enfermées et observait son peuple.

Nous avons ensuite un autre dessin de Kerizu :‌


Jour 24 : Zombie

Nous avons un dessin de Kerizu avec Kumashi et Cindry de One Piece :

Et Camille qui reprend un ton humoristique pour le thème du jour :

Il n’y avait pas de honte à savoir relever les morts. Cette Capacité était comme les autres, le fruit d’un travail acharné. Plusieurs personnes se sont mêmes faits connaître grâce à ça. L’un d’eux avait la Capacité particulière de redémarrer le corps humain pour une durée d’une heure.

Imaginez-vous, mort tranquillement et réveillé impétueusement.
Que feriez-vous ?

Peut-être qu’une de vos réponses m’aiderait à supporter qu'on ait perturbé MON sommeil éternel que j’avais ENFIN réussi à atteindre.

Jour 25 : Loup-garou

Commençons avec Camille et une de ses réflexions  :

Les légendes reflètent toujours une part de réalité. Celle du loup-garou a pris son sens bien plus tard qu’à sa création, quand les Métamorphes sont apparus. Enfin, plutôt quand ils ont été découverts. Sûrement l’un d’entre nous qui n’a pas su contenir ses émotions.  

Mais ce qui est le plus intéressant dans ces fictions n’est pas les
transformations, plus ou moins proche de la réalité, ni la diabolisation qui a mené la peur actuelle. Non ce qui est intéressant est la séparation homme et garous. C’est ici qu’ils ont eu tort.

Nous sommes tout aussi humains que les autres, tout aussi sensibles, tout aussi empreints au désespoir. Ainsi se forme notre plus grand dilemme : rester en clan, malheureux mais en vie ou se cacher parmi les autres, comblé mais en danger.

Ensuite, Kerizu nous dessine un des personnages principaux de l'anime BNA :


Jour 26 : Vampire

Pour cette journée, Kerizu a dessiné le couple de Twilight :‌

Maintenant, passons à un texte de Camille sur un univers autre que le sien :

Anedoctes 33 : Les règles de bienséances des vampires sont connus pour toutes les espèces. Ce sont les fondements du comportement respectueux et bienveillant de cette race nocturne.
Cependant, peu savent que chaque bibliothèque du monde contient une partie de ce gigantesque livre. Le seul moyen de l’avoir en entier est de devenir vampire, sinon il faut parcourir les continents à la recherche de chaque morceau.

Jour 27 : Sorcière

Pour ce vingtième jour, retrouvons Camille avec un texte sur un de ses OC (Original Character) :

L’aura était confondue avec la magie, le charisme à un sort et la puissance à de la triche. La vérité se perd et la magie est appelée sorcellerie. Alors on entend les rumeurs nourries par la jalousie et l’avarice. Ensuite, les voisins s’éloignent, les alliés s’amenuisent et les ennemis fleurissent.

N’importe qui aurait tenté de combattre avec acharnement cette injustice qui ne se basait sur aucune preuve. Mais pas Morgane. Non, elle se délectait tranquillement de ce spectacle, gardant en tête tous les détails de cette mascarade. Son heure viendrait, en attendant, elle laissait le temps au temps et sa protection à Merlin.

Pour cette journée, Kerizu a dessiné deux adorables sorcières que vous connaissez peut-être :‌


Jour 28 : Bonbons

Et enfin, pour cette dernière journée, Camille nous partage une partie de son recueil de nouvelles :

La fLa foule réagit faiblement. Elle souffla. Quinze Gouffres visités, quinze assemblées molles. Elle ne s’attendait pas à une ovation mais quelques applaudissements n’auraient pas été de trop. Pour cela, il aurait fallu que l’humanité soit prête à accepter ses torts. Et elle savait bien que cela n’arriverait jamais. Elle descendit de l’estrade et passa près des habitants qui baissèrent les yeux sur son passage. Seule une enfant d’à peine sept ans vint la voir. Elle lui sourit et se baissa pour écouter ce qu’elle avait à dire. La petite chuchota quelque chose qui la fit blêmir. Elle prit la petite dans ses bras avant de partir en accélérant le pas. Ses gardes la rejoignirent immédiatement. L’un d’eux demanda :

- Meg, qu’est-ce qu’elle t’a dit?
- Elle m’a demandé si elle pouvait être payée en bonbon pour son travail à la mine.
- Tu sais bien que ce n’est pas de ta faute si…
- Je sais. Nous devons revenir à la surface, quoi qu’il en coûte. Le plus vite possible.

‌Et c’est tout pour cette semaine ! J’espère que vous avez aimé ! Plus que trois jours à tenir avant la fin d'octobre et avec de notre Suprantober.
Si jamais vous participez, n’hésitez pas à partager vos créations sur vos réseaux sociaux avec l’hashtag #Suprantober, ou bien à nous les envoyer directement ! Pour rappel, le thème de la semaine qui arrive sera Changement avec pour thèmes quotidiens (dans l’ordre) vie, déclin et renouveau. À très bientôt !‌