Un smilodon, de l'orange et un nom. Ces trois éléments font partie de l'histoire de Supran depuis son commencement et sont nés après de longues réflexions de la part des premiers membres du collectif. Il est donc temps que ces choix soient explicités pour que chacun comprenne l'essence de notre groupe !

Tout d'abord, le smilodon. Pourquoi avoir choisi ce félin disparu depuis bien longtemps aux canines prédominantes ? Pour comprendre, il faut se plonger dans le passé. Il y a quelques années, l'équipe supranienne s'est demandée quel symbole pourrait bien représenter un collectif d'artistes ayant pour but de s'entraider et d'avancer ensemble. Alors une idée est née. Cette dernière faisait le pont entre deux principes : le peu de représentation des artistes et la force que permet de gagner un groupe comme le leur : le smilodon.
Ensemble c'est ce que nous sommes, une entité rare mais solide. En tout cas, c'est ce que nous voulons être.  

Ensuite, l'orange. Cette couleur a amené bien des débats mais l'équipe se mit d'accord sur cette dernière. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est la couleur qui définit la créativité mais aussi du dynamisme et de la joie. Des valeurs importantes au sein de notre collectif. Aujourd'hui, l'orange intense est devenu un dégradé mais l'intention reste la même.

Enfin, notre nom. Supran date lui aussi d'il y a quatre ans. Ce dernier vient de supra, un adverbe signifiant "plus haut". Le but de ce collectif a toujours été d'aider les artistes à s'améliorer pour les permettre d'atteindre leurs objectifs.