Hello tout le monde ! Comme à l’habitude de notre nouveau rythme, nous nous retrouvons pour les résultats des participations des membres de Supran aux thèmes de la semaine : partisan 🧑, donjon 🏰 et gardien ⚔.


Nous nous retrouvons donc avec un texte de Nehliehl sur le thème de gardien ⚔ !

Guardian of the Goose Pond | Memphis Botanical Garden
Photo by Kalen Kemp / Unsplash
Les légendes parlent d'un monde ancien. Un monde si vieux qu'il a vu de multiples civilisations s'élever et chuter. Des royaumes s'étendre et devenir des empires avant de se morceler et de tomber dans l'oubli. Des monstruosités sans noms capables d'anéantir des planètes entières, arrêtés sur le fil du rasoir et renvoyés aux lieux de ténèbres qui les ont vu naître.

Un monde ou la nature a repris ses droits. Des océans de verdure couvrant des continents entiers, des déserts gargantuesques, des mers sans fond... Et partout des animaux, des poissons, des insectes, reptiles et autres bestioles en tout genre. Certains capables de communiquer entre eux, voir avec des intrus qui auraient perdu leur chemin dans les limbes, et échoués la suite à une téléportation ratée.

Nombreux sont ceux qui ont voulu envahir ce territoire riche en ressource en tout genre. Bêtes de guerre ou d'élevage, bois précieux, métaux rares… Pourtant aucun n'a réussi. Parvenir à trouver les coordonnées magiques pour s'y rendre est déjà difficile, mais y survivre l'est encore plus.

D'autres mondes s'y sont essayés. La Chute des Erghans est particulièrement parlante. Une planète entière préparée à envahir le vieux monde. Des milliards d'êtres unis par un seul but, coloniser. Annihilés en une journée. Tout avait bien commencé, les portails s'étaient ouvert vers l'endroit prévu et les soldats, technomages et équipes de recherches avaient sautés plein d'entrain vers l'inconnu. Une fois sur place les têtes de pont furent installés et devinrent opérationnels très rapidement. Le gros des troupes pris pied sur l'ancienne planète. Et ils découvrirent pourquoi ce monde restait intouché...

Venant du plus profond des forêts, des déserts et des mers, des marées de monstres et d'animaux unis eux aussi dans un seul but. Bouter les envahisseurs hors de chez eux. Mus par un esprit commun, dirigés par les avatars de la volonté d'un monde entier, ils déferlèrent sur les Erghans. Sans trêve ni repos, sans aucun égard pour leur survie, ils tuèrent sans relâche soldats comme civil indistinctement. Et après une journée de bain de sang, ils apparurent. Gigantesques statues mouvantes, au nombre de quatre. Les Gardiens. Dernier rempart de ce monde et instrument de destruction massive dévoués à cette planète. Une statue de bois maniant la fureur des forêts, une statue de sable capable d'engloutir des citées entières, une statue liquide noyant tout sur son chemin, et une statue de glace figeant les restes. Elles traversèrent les portails, détruisirent le monde des Erghans pour les punir d'avoir osé poser le pied chez eux.

Puis ils repartirent et s'endormirent au cœur de l'ancien monde, attendant leur prochain ennemi…

Et voilà ! On se retrouve Lundi sur nos réseaux sociaux pour l’annonce des nouveaux thèmes de la semaine, n’hésitez pas à partager vos création d’ici-là avec nous ou via le hashtag #DéfiDuLundi. À très bientôt !