Hello tout le monde !

Une petite annonce importante avant qu’on passe à la partie habituelle des articles du défi du Lundi, les publications pour les résultats seront désormais faites le Samedi soir !

Maintenant que cela est dit, passons aux résultats des participations des membres de Supran pour les thèmes de cette semaine. Pour petit rappel, les membres devaient créer sur les thèmes abbaye ⛪, peluche 🧸 et fauve 🦁. D’ailleurs, petite anecdote sur ce dernier thème, on a cherché comment le dire en Anglais, et la traduction de « fauve » est, selon WordReference, littéralement « big cat » 😺


Commençons tout d’abord avec un texte par Nehliehl sur le thème de fauve 🦁

For the best music: https://www.youtube.com/pausyworld
Photo by Akin Cakiner / Unsplash
Allongée dans les buissons, elle attendait patiemment sa proie. Elle avait rassemblé son courage toute la matinée avant de se poster sur le chemin de la chasse. Un oiseau gigantesque, plus grand qu'elle, recouvert de plumes épaisses, des ergots coupant comme des lames de rasoirs et un bec capable de percer la fourrure de la chasseresse.

Elle avait tout préparé. Le buisson lui servait de couverture et de cachette. Elle s'était roulée dans la poussière pour camoufler son odeur naturelle de prédateur qui aurait pu alerter l'oiseau. Elle avait aussi remonté la piste de sa proie, étudié ses habitudes et le chemin qu'elle prenait habituellement.

Et la proie arriverait bientôt, dans toute sa taille et son horreur plumeuse, avec son odeur acre de déjections aviaires et son cri haut perché. Bientôt elle passerait devant la chasseresse et rencontrerai son funeste destin ! Ce soir la chasseresse aurait le ventre bien plein et pourrait parader avec fierté dans tout le camp des grands bipèdes qui sentent le cuir !

Une patte après l'autre, elle se rapprocha de l'oiseau maudit qui lui avait déjà infligé de terribles blessures qu'elle avait du lécher pendant des heures avant de se débarrasser de l'odeur infernale. Mais l'heure de la vengeance était venu ! D'un bond agile et précis elle tomba sur le dos de l'oiseau qui pue et qui fait du bruit a l'aube. D'un grand coup de patte elle arracha des plumes, faisant fuir son ennemi de toujours. VICTOIRE ! L'oiseau prit la fuite en caquetant de douleur.

Misha pouvait rentrer fière. Le chaton préféré du camp allait ramener son trophée – les plumes du poulet – à la chef et apprécier pleinement un bon bol de crème avant de s'installer près du feu. Elle avait rempli sa mission, protéger les grands bipèdes qui sentent le cuir et qui n'ont pas tout le temps des crocs et des griffes de la menace poulet, elle, le grand fauve, pouvait profiter d'un repos bien mérité avant son prochain combat contre l'ennemi qui la réveillait tout les matins, l’infâme coq !

Et nous avons maintenant un texte par Camille, sur le thème d’abbaye ⛪

Photo by Jenny Marvin / Unsplash
« Tu vois bien qu'il y a aucun danger, Rocky !
– Arrêtes de m'appeler comme ça !
– Tu vas faire quoi, en venir au main ? »
Marcus était ressorti du bâtiment pour pouvoir accentuer son argument par ses deux mètres. Robert avait beau ne plus être un petit garçon peureux et atteindre un bon mètre quatre-vingt, son ami d'enfance restait toujours le plus fort. Une main vint claquer l'arrière du crâne du plus grand. Il se retourna et lança un regard meurtrier à Mollie. Sa sœur se contenta de lui sourire avant de préciser :
« Ce n'est pas bien de s'en prendre au plus faible.
– Vu ta taille, ça devrait plutôt être toi, le lutin.
– Pour un géant comme toi je le suis peut-être, mais je reste dans la moyenne. Puis mon cerveau vous domine tous.
– Mollie montra l'abbaye en ruine avant de continuer sa phrase.
– Sans moi vous chercheriez encore un abri, bien trop paniqués pour penser au village hanté que tout le monde fuit !
– Il y a une raison pour laquelle tout le monde le fuit… chuchota Rocky.
– Oui, parce que l'abbaye est maudite, comme nous. Ne me dis pas que tu as plus peur d'un vieux bâtiment que de l'armée? répondit calmement Mollie. »

Et voilà pour cette semaine ! On se retrouve dans deux jours sur les réseaux pour les nouveaux thèmes de la semaine prochaine. Si vous souhaitez encore participer aux thèmes de cet article, vous avez jusqu’à après-demain, n’hésitez pas à partager vos créations sur les réseaux sociaux avec le hashtag #DéfiDuLundi, ou à nous les envoyer directement. À très bientôt !