Bonsoir ! C'est parti pour le défi du lundi de cette semaine avec les thèmes : tueur 🔪, sauvage 🦁 et animal 🦙

Pour commencer, un texte de P'undrak :

Cela faisait trois jours que je marchais dans ce désert de pierres et rochers. Cela faisait longtemps que je n’avais plus vu le moindre bout de verdure, entendu le moindre cri d’oiseau. Mes provisions s’amenuisaient à vue d’œil, et j’étais de plus en plus fatigué, pour ne pas dire exténué. Je pensais sincèrement prendre un raccourci en passant directement par le massif montagneux plutôt que de faire le tour de l’île ; je pensais que moi, je pourrais le traverser et que tous les autres qui ne voulaient pas le faire étaient soit stupides soit des lâches ; je pensais que ce ne serait qu’une promenade de santé…
Ma réserve d’eau était au plus bas, ma dernière gourde n’était qu’à moitié remplie. Et ce n’est pas faute d’avoir croisé des cours d’eau, mais les relents de souffre en venant m’ont rapidement découragé d’en boire. Ce n’est pas ici que je pourrai me ravitailler, et moins encore en nourriture. Je me demandais, est-ce que ça a bon goût les roches volcaniques ? Est-ce que ça apaise la faim ?
Je ne reconnais rien. Il y a plusieurs reliefs que je ne connais pas. D’habitude je les vois de loin, mais là de près, je ne les reconnais que difficilement, et les perspectives que je n’avais jamais vues avant me sont complètement étrangères. Si seulement le soleil n’était pas caché par cet épais nuage de cendres, je pourrais au moins me repérer grâce à lui…
Je crois bien que je suis perdu. Quelle idée m’a pris de traverser les glaciers rocheux eittlandais ?

Ensuite, une illustration 2D de Junneskin :


Et enfin, un texte de Camille Ksaz :

Une taille de guêpe, un regard perçant, des courbes généreuses et une lame affûtée. Tels étaient les critères des Mains de chaque Reine de ce Gouffre. Ces rares privilégiées pouvaient vivre tranquillement et finissaient prostituées de luxe pour de riches acheteurs parfois attirants. Une existence bien tranquille dans cet enfer souterrain.
Chaque nouvelle candidate étaient jugées par les dirigeantes. Alors, quand la Reine Malia prit sous son aile une enfant chétive qui devint en peu de temps une de ses Mains, les rumeurs pullulèrent sur son identité, leur lien et sa future apparence.
Aucune des rumeurs ne devinèrent que cette gamine silencieuse aux yeux turquoises deviendrait une femme aux capacités d'assassinat uniques. Sa crinière noire devint légendaire, tous la craignait pour le grand plaisir de sa Reine, jusqu'à ce qu'elle disparaisse brusquement sans que personne ne puisse l'expliquer.
Sa souveraine Malia gardait précieusement la raison de son départ, attendant son retour avec impatience.

Merci de prendre le temps de lire nos articles et à la semaine prochaine avec les thèmes : dinosaure 🦖, jumeaux ♊et droïdes 🤖