Bonjour à tous ! Nous revoilà pour un nouveau tour du #DéfiDuLundi avec les thèmes requin 🦈, chasseur 🏹 et titan 🔱

Un premier texte de Camille Ksaz :

Photo by Kyle Johnston / Unsplash
Les Géants ont existé. C'est un fait que plus personne n'ose nier. Leur existence même a permis de découvrir les Runes, magie écrite dont l'utilisation s'est éteinte avec cette race. Cette extinction soudaine, clairement dûe à l'humanité, ne laisse aujourd'hui aucun doute quant à sa raison : la peur. Le sentiment le plus puissant que nous expérimentons. Et des êtres à la puissance magique et physique qui dépassent les limites de l'imaginaire, ça a tendance à nous effrayer.
La seule question qui reste en suspens : comment des êtres si ridiculement faibles que nous ont été capables de tuer, non pas un Géant isolé mais toute la population de ce que certains appelaient « les Dieux d'en bas » ?

Ensuite, deux dessins de Virgule Art :


Pour finir, un texte de P’undrak :

The Horse head Nebula. Photographed from my backyard in Oceanside, California. If you use this please let me know I would love to see what you create. Find me on IG and Twitter @bryangoffphoto and say hi!
Photo by Bryan Goff / Unsplash
Notre monde n’existait pas encore ; notre univers n’existait pas encore ; les formes et couleurs, les sons, les odeurs n’existaient pas encore ; le temps lui-même n’existait pas encore ; et bien au-delà de notre existence actuelle, les trois Créateurs vivaient auprès de la Mère. Depuis la naissance de l’existence primordiale, ils discutaient, réfléchissaient, et imaginaient. À quoi devraient ressembler la réalité, comment devrait-elle fonctionner. Avi, Lor et Qiirti ne tarissaient jamais de paroles, d’imagination et d’ingéniosité. Alors qu’Avi discutait de l’aspect matériel du monde, Lor se concentrait sur les éléments subtils qui l’animeraient. Qiirti, quant à elle, s’occuperait d’embellir ce qui serait créé, et donnerait aux êtres leurs sentiments, leurs inspirations et espoirs. La Mère se contentait d’écouter leur conversation.

Un jour, Elle se leva et s’adressa aux Trois. Ils se turent immédiatement et tournèrent leur esprit tout entier vers Elle, s’imprégnant de chaque mot qu’elle prononçait, de chaque image qu’elle leur montrait, de chaque son qu’elle leur faisait entendre. Elle leur présentait ainsi sa décision ultime, basée sur leurs suggestions, et les envoya créer ce qu’on appelle réalité.

Avi créa la première matière, forgeant un marteau et une enclume. Il leva haut son marteau, le faisant reculer à la limite de l’univers et l’abattit d’une force inouïe sur le métal devant lui. Il répéta ainsi huit autres fois ce mouvement. Des étincelles naquirent étoiles, planètes et comètes. Un nouveau coup, plus puissant encore, fit naître une masse de terre et de métal sous forme d’orbe. Il le frappa encore plusieurs fois, réchauffant ainsi son cœur entrant en fusion. Avi tenta tant bien que mal d’arrondir au mieux cette sphère, mais ses outils avaient été endommagée lors des coups précédents, et sa surface n’était alors pas parfaite. La surface de l’orbe était également légèrement endommagé et semblait être recouverte d’une forme de poussière. Il la plaça alors dans l’univers et constata alors que ce nouvel astre manquait de lumière. Il abandonna alors son corps loin de cet orbe, laissant son Cœur émettre une lumière dorée intense pouvant à elle seule réchauffer la surface de cette boule. Ainsi furent créés le Soleil et la Terre.

Pendant ce temps-là, Lor émanait de son corps un liquide remplissant l’univers, un liquide emplis de son âme, suffisamment puissant pour pouvoir créer ce que l’on appelle la vie. Elle dissout tellement son corps qu’il ne resta ultimement plus que son Cœur d’une couleur argentée pure, flottant dans l’univers. Ainsi furent créés l’éther et la Lune.

Enfin, Qiirti amena le Cœur de Lor près de la Terre et réduit en taille afin d’explorer cet astre dénué de choses. Elle versa alors de l’eau dans ses plus grands précipices et collecta la terre sur les zones encore émergées et sculpta plantes et animaux. Elle prit de l’éther et leur insuffla avec la vie. Enfin, elle modela les premiers Hommes, de plusieurs aspects différents, et répéta le même procédé. Cette fois-ci, elle insuffla dans ces êtres une partie de son propre Cœur, leur faisant don de clarté d’esprit, et implora la Mère de sa bénédiction sur ces nouvelles créatures. Ainsi fut créée la vie.

Qiirti veilla alors sur ses enfants durant trois millénaires, les accompagnant jusqu’au premier âge d’or de la première civilisation. Cet ultime palier atteint, elle abandonna son corps, et son cœur devint une seconde Lune, plus petite que le Cœur de Lor, l’ayant partagé avec ses enfants les plus chers. Ainsi la dernière des Dieux Créateurs abandonna sa forme physique et continua à illuminer nos vies, et telle fut la création de notre monde.

Et voilà pour cette semaine ! On se retrouvera la semaine prochaine avec les trois nouveaux thèmes : troll 😈, poule 🐔 et otage 🔫. N’hésitez pas à nous envoyer vos participations !